Pâtisserie

Article fusion n°2 : Les pâtisseries

Dans ce nouvel article fusion, j’ai testé pour vous les 3 nouvelles pâtisseries tendances de Tahiti. Très présentes sur les réseaux sociaux, ces pâtisseries alliant esthétique et goût (d’après certains témoignages) m’ont donné envie de goûter à leurs produits. Pour ce faire, j’ai sélectionné un gâteau dans chacun de ces « spot » (l’un avec de la pâte feuilletée, un autre avec de la pâte sucrée et le dernier avec de la pâte à choux). Voici mon analyse.

NB : Vous retrouverez également les articles entiers de chacune de ces Pâtisseries sur ce site très prochainement.

Bogato

boga

Le mille-feuille Chocolat-vanille  (500 xpf) :

Ce mille-feuille se compose de 2 tranches de pâte feuilletée renfermant deux crèmes montées au chocolat et à la vanille. Le reste de crème au chocolat était poché sur le dessus en guise de décoration. Sa forme rectangulaire, nette et précise m’a bien plu. La pâte était très très bonne c’est-à-dire qu’elle était superbement feuilleté et légèrement caramélisé. La crème vanille, moins présente que la crème chocolat amenait une pointe de douceur au gâteau. Cependant, bien que la décoration soit maligne, je trouve qu’il y avait un peu de trop de crème par rapport au feuilletage. Ce n’est qu’un petit détail car ce mille-feuille au chocolat était vraiment bon. De plus, le goût me rappelait la saveur de la glace à l’italienne choco-vanille de mon enfance. Miam !

Bilan : Un dessert pas trop sucré qui reste très gourmand.

Prix total de ce dessert : 500 xpf

Note : 🙂

La Margoulette gourmande

margou

La Bella Senorita (650 xpf) :

Cette tarte se compose d’une pâte sucrée avec une crème d’amande citronnée, d’une crème pâtissière (ou d’une crème plus légère) à la pistache, surmontée de morceaux de fraises fraîches et de quelques petites brisures de meringues. C’est un dessert qui fonctionne bien car le mélange fruits rouges et pistache est une association gagnante, bien connue des pâtissiers. La pâte était fine et blanche mais ça ne m’a pas trop dérangé car elle était quand même cuite. Le fonçage et la cuisson de cette pâte reste quand même à revoir en ce qui me concerne. La crème d’amande citronnée venait donner un peu plus de mâche à cette tarte et réveiller le tout grâce à la présence de zestes de citron. La crème à la pistache quant à elle avait une texture agréable. On sentait bien ce fruit sec sans qu’il ne soit trop fort en bouche. Il y avait également un bel équilibre entre la fraise et la crème. Il est vrai néanmoins, que j’ai une préférence pour les fraises coupées plus grossièrement mais le tout restait frais et léger. L’ensemble était mignon mais un peu juste en quantité selon moi (par rapport au prix).

Bilan : Une jolie tartelette alliant fraîcheur et légèreté.

Prix total de ce dessert : 650 xpf

Note : 😉

Les rêves de Lucie 

rev

Le Paris Brest Noisette (540 xpf) :

Il s’agit tout simplement d’un Paris Brest classique auquel on a ajouté quelques éléments supplémentaires. Celui-ci se compose d’un chou en forme de roue coupé en deux et garni d’une crème praliné mousseline. Le tout joliment décoré d’un craquelin coloré avec de la poudre de cacao si je ne me trompe pas, des noisettes torréfiées et du sucre glace. La pâte à choux était un peu trop sèche à mon goût. Je trouve également que le craquelin au chocolat n’apportait rien de spécial à part de l’amertume à ce dessert. J’ai senti une saveur de coco. Je ne sais pas si c’était voulu mais je pense qu’un craquelin normal aurait totalement fait l’affaire. La crème était onctueuse et bien pochée mais manquait de praliné. Bien qu’elle possédait une très fine couche de praliné pure à l’intérieur, je ne l’ai pas réellement senti. C’était toutefois un bon dessert mais pas assez gourmand pour moi. Je préfère les paris-brest plus simple dans l’aspect mais avec plus de garnitures et bien praliné.

Bilan : Un bon et beau Paris Brest manquant légèrement de gourmandise.

Prix total de ce dessert : 540 xpf

Note : 😉

Bilan globale : Chacune de ces pâtisseries a son propre style et son propre univers. Certaines comme les Rêves de Lucie et La margoulette gourmande possèdent des gâteaux très visuels et très girly-chics. Bogato est un peu plus carré dans ces créations mais sait rester simple et efficace avec des saveurs qui ravissent le palais. Chaque gâteau est différent c’est pourquoi je vous propose de découvrir prochainement un article plus complet sur ces pâtisseries.

Grille d’évaluation : +/-

Excellent 😀 / Très bon 🙂 / Bon 😉 / Assez bon :/ / A revoir 😦

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s